Mes Prières-Aspiration

Mes Prières-Aspirations des Vacances de Noël

et du Nouvel An.


Volume 1

Préface

    Sri Chinmoy offrit  ces prières du matin au cours de sa visite au Brésil et au Paraguay en décembre 1999 et en Janvier 2000. Dix groupes de ses étudiants récitaient ces prières d’abord trois fois, puis deux fois, puis une fois.




10 Décembre 1999,
Sao Moritz, Brésil

1.

Aujourd’hui,
Mon Bien-Aimé Seigneur Suprême
Examine tous les résultats
    De mon cœur de gratitude.

2.

Puisse mon Maître me trouver toujours
    Devant l’autel
De mon temple-cœur.

3.

Mon Seigneur Suprême
Veut que je fasse
Quelque chose de très spécial
Pour l’humanité affamée d’amour,
De joie, de paix et de béatitude.

4.

L’arbre-cœur d’un véritable chercheur
Offre toujours et toujours
Les fruits-gratitude les plus doux.

5.

Dans ma vie d’aspiration,
Je dois être à chaque instant,
Complètement éveillé
Et non à moitié éveillé.

6.

Mon Seigneur Suprême
Demande à mes larmes-cœur
    De L’accompagner
Le long de Sa propre Route de l’Eternité.

7.

Mon Bien-Aimé Seigneur Suprême
Veut que j’apprécie pleinement
    La récolte complète
De Ses Sourires-Satisfaction.

8.

Chaque jour,
Mon cœur-obéissance à Dieu
Offre sa gratitude-dévotion
    A la Volonté de Dieu.

9.

Mon cœur
Est une expérience-joie de l’Affection de Dieu
En croissance continue.

10.

Dieu me dit
De prendre très, très, très au sérieux
L’impureté de mon mental,
L’insécurité de mon cœur
Et la futilité de ma vie.

11.

Hélas,
Il est toujours trop tard
Lorsque notre désobéissance
Prend Dieu au sérieux.

12.

Dans ma vie intérieure,
Dieu est Dieu, l’Œil-Compassion
Bien au-delà des envols
    De mon imagination.
Dans ma vie extérieure,
Dieu est Dieu, le Cœur-Pardon
Bien au-delà des envols
    De mon imagination.

13.

L’Heure de Dieu
N’accepte aucune excuse.

14.

Qui est mon Seigneur Suprême ?
Mon Seigneur Suprême est Celui
Dont la Sollicitude pour moi
Lance écho après écho
    De ciel en ciel.

15.

Personne ne put s’opposer à moi
Lorsque le Moment de la Floraison de Dieu
    Commença de poindre en mon cœur.

16.

Mon Seigneur, je sais, je sais,
Ta Tolérance
Envers ma vie de désobéissance
T’a coûté très cher.

17.

Ma gratitude envers Dieu
Est la seule source
De ma divinité.


12 Décembre 1999
Sao Moritz, Brésil

18.

    Mon cœur
Est un choix-aspiration de Dieu.
    Ma vie
Est une  voix-manifestation de Dieu.

19.

Puisse l’Œil de mon Maître
Occuper fièrement
Le moindre espace de mon cœur.

20.

J’étais ma sécheresse-mental
Mais à présent, je suis
La Pluie-Compassion de mon Seigneur.

21.

Je suis né pour sourire
A Dieu le Créateur
Et à Dieu la création,
    Mais hélas,
Les nuages-tristesses de ma vie
Sont accrochés à mon ciel-cœur.

22.

Mon Seigneur,
    Tout ce que j’ai
Est une grimace-ignorance.
    Tout ce dont j’ai besoin
Est de Ton Sourire-Compassion.

23.

Aujourd’hui, mon âme
Sourit et danse
Dans mes larmes-cœur.

24.

Aujourd’hui, Dieu veut que mon cœur
Ne soit plus qu’une seule chose :
Une force rugissante de gaieté.

25.

Aujourd’hui, Dieu veut que mon mental
Ne soit plus qu’une seule chose :
Une altitude-conscience
Qui ne cesse de s'élever.

26.

Je ne dois plus permettre à mes jours et à mes nuits
De dormir
Dans mes yeux paresseux.

27.

J’ai fini par apprendre
Qu’il n’y avait pas de véritable Dieu
Pour ceux qui ne
Pliaient pas leurs genoux.


13 Décembre 1999,
Sao Moritz, Brésil.


28.

Dieu aime et estime
Plus que tout
Les besoins en Dieu de mon cœur.

29.

Contrairement à notre foi en Dieu,
La Foi de Dieu en Ses enfants
Reste (sans vagues).

30.

Mon cœur, mon vital et mon corps,
Restez le plus loin possible
De la négativité de mon mental.

31.

De même qu’aujourd’hui
Est entre les Mains de Dieu,
De même demain
Sera-t-il entre les Mains de Dieu.
Aussi ne dois-je pas m’inquiéter.

32.

Mon Seigneur me dit
Que mon mental-sincérité,
Mon cœur-pureté
    Et
Ma vie-simplicité
Finiront par satisfaire Dieu
    A la propre Manière de Dieu.

33.

A chaque instant,
Je dois me fondre dans la poussière
De la Volonté de mon Bien-Aimé Seigneur.

34.

La Grâce de Dieu
Est omni-présente.
Elle n’est pas un accident.

35.

Puisse ma vie sur terre
Etre un service multi-dimensionnel
    Rendu à Dieu

36.

Que fais-je ?
Je plante des plantes-gratitude
    Dans mon jardin-cœur.

37.

Hélas,
Comment se fait-il que je n’ai pas vu
Que le temps d’ignorance de ma vie
    Est expiré ?

38.

Mon Bien-Aimé Seigneur Suprême,
Je ne permettrai plus
Que Ton Cœur saigne
A cause de mon abominable mauvaise conduite.


14 Décembre 1999
Sao Moritz, Brésil

39.

Je ne vivrai plus
Entre “peux faire” et “ferai”.
Je ne vivrai plus
Qu’entre “dois faire” et “ai fait”.

40.

41.

Dieu n’hésite pas
A accueillir mon cœur.
Hélas, j’hésite
A accueillir l’Œil de Dieu.

42.

O mon mental, fais attention !
Il y a de fortes chances
Que tu sois bientôt excommunié
    Du cercle intérieur de Dieu.

43.

Bien que loin d’être un best-seller,
Mon cœur est un livre ouvert
Pour Dieu comme pour l’humanité.

44.

Dieu a besoin de moi
En tant qu’amoureux inconditionnel
    Et non pas
En tant que conseiller non sollicité.

45.

Une vie de dévotion
Est un accomplisseur divin
De miracles.

46.

Puisse mon mental voir tous les êtres humains
    Comme des bijoux
Et mon cœur ressentir tous les êtres humains
    Comme des anges.

47.

Dieu ne veut pas
Que j’améliore mon passé.
Il veut uniquement
Que je construise un futur parfait.

48.

Mon cœur-soumission à Dieu
    Est
Ma vie-Paradis de Dieu.
15 Décembre 1999

49.

Mon doux Bien-Aimé Suprême,
Donne à mon cœur la capacité
    D’aimer et adorer
La poussière dorée de Tes Pieds
    A chaque respiration.

50.

Mon Suprême,
Toi seul, Toi seul, Toi seul,
Je peux et je veux revendiquer
    Comme mon bien, mon propre bien.

51.

Mon Suprême,
Je T’en prie, je T’en prie,
Ressuscite
Mon cœur-aspiration mort.

52

On trouve,
Non pas ceux qui parlent de Dieu
Mais ceux qui aiment Dieu
Dans la Liste-Cœur-commémoration
De Dieu.

53.

Mon Seigneur m’a plusieurs fois répété
Qu’il n’y a rien de tel
Qu’une erreur négligeable.
    Dans la vie spirituelle,
Chaque erreur peut être fatale.

54

Mon Seigneur,
Je ne dois pas Te décevoir,
De quelque manière que ce soit,
Pas même un seul jour.

55.

S’Il doit constamment nous répéter
Certaines choses ferventes,
Il vient un jour
Où Dieu finit par rester complètement silencieux.

56.

Notre mental-volcan
Et notre vital-tornade
Ne peuvent être tus
Que par l’Œil inondé de Compassion
De notre Seigneur.

57.

Chaque jour, Dieu meurt d’envie
De présenter notre mental
A la Paix de Son Infini.
Mais hélas, il échoue tristement.

58.

Un véritable amoureux de Dieu
    Est
Le porteur du fardeau universel de Dieu.

Le porteur universel du fardeau de Dieu ?

59.

Chaque aspirant
Et ses larmes-cœur-gratitude
    Doivent vivre ensemble.

60.

O chercheur, n’abrite pas
Le cœur d’indisponibilité
    Et
Le souffle de mauvaise volonté.

61.

Aimez Dieu l’homme,
Servez l’homme, Dieu.
    Voyez  !
Dieu le Réel,
Dieu l’Universel
    Et
Dieu le Transcendantal
    Est arrivé.



16 Décembre 1999
Rio de Janeiro, Brésil


62.

Si la hauteur-sommet-soumission à Dieu
    Vous effraie,
Alors la réalisation de Dieu restera pour vous
    Un rêve lointain.

63.

Je dois attacher ma vie aux Pieds de Dieu
Si je veux que mon mental échappe
Aux flêches-inquiétudes-anxiétés
    Perçantes.

64.

Le mental qui désire ouvre sa porte
Aux émerveillements terrestres.
Le cœur qui aspire ouvre sa porte
Aux illuminations célestes.

65.

Mon cœur implore sans répit
    Le visage de Dieu.
Le Cœur de Dieu ne cesse de sangloter
    Pour mon étreinte.

66.

Dieu me dit  que
Ma beauté est exquise
    Lorsque je m’agenouille
Dans le temple de mon cœur
    Et que je l’adore.

67.

On ne trouve l’enfant chéri de Dieu
Que dans un cœur inlassablement  et breathlessly
Affamé de Dieu.

68.

Mon cœur-bonheur ne fleurit pleinement
    Qu’à l’intérieur
De mes larmes-battements de cœur-gratitude envers Dieu.

69.

Un amoureux inconditionnel de Dieu
Vit dans les âges infatigables
De la Félicité-Satisfaction de Dieu.

70.

Un Maître spirituel
Est un cadeau-torche tout illuminant
Du Ciel, le Père,
    A la terre, la Mère.

71.

Le mental est enchaîné
A un immense rocher-limitation-ignorance.
Hélas, cela lui est égal !

72.

Le jour où je n’aime pas
Mon Bien-Aimé Seigneur Suprême uniquement,
Je vis dans mon enfer-désobéissance à Dieu.

73.

Dans tous les domaines de la vie,
L’enthousiasme est d’une importance suprême
    Pour faire un pas-progrès.

74.

Mon Seigneur,
Je T’en prie, je T’en prie, réveille mon mental
De son sommeil de minuit le plus obscur.

75.

Une vie-soumission à Dieu
Doit toujours être à l’heure
Pour accomplir
La Volonté expresse de Dieu.

76.

Les guerriers choisis de Dieu
Serrent la main de l’impossibilité
Dans un éclat de rire rugissant.

77.

Chaque homme de désir
Finit par être forcé de danser
Avec des tragédies-frustrations.

78.

Mon Maître est
Le rêveur, l’amoureux et l’acteur
Transformateur de ma vie
A l’intérieur de mon cœur-aspiration.

79.

Tels des mendiants aveugles,
Nous jetons
Les Cadeaux-Bénédictions-Amour-sollicitude-Paix-Béatitude
Inondés de Compassion de Dieu.



18 Décembre 1999
Rio de Janeiro, Brésil


80.

Chaque pensée-obéissance
    Ajoute à la joie
De notre puissance intérieure de volonté.

81.

Hélas,
Le monde entier dort à poings fermés
Dans le mental non coopérant de l’homme.

82.

Je ne puis croire
Que ma minuscule grotte-cœur
Puisse être la véritable Maison-Satisfaction de mon Seigneur.

83.

Stop, mon mental, stop !
Cesse de projeter
Tes obscures
Ombres-doutes-soupçons-frustrations
Sur mon cœur-aspiration amoureux de Dieu.

84.

Chaque jour,
De même que mon cœur-gratitude
Récolte les Sourires de mon Seigneur
    Avec la plus grande dévotion,
de même, le Cœur-Fierté de mon Seigneur
Récolte mes larmes
    Avec la plus grande affection.

85.

Puisse mon pélerinage-cœur-aspiration
    Ne connaître aucun arrêt
Le long de la Route de l’Eternité.

86.

Mon cœur est un cœur
Qui a constamment besoin
D’une promptitude intense
    A réaliser
Mon Absolu Bien-Aimé Seigneur Suprême.

87.

La manifestation-perfection de ma vie
Ne concerne pas plus Dieu
    Et moins moi-même.
La manifestation-perfection de ma vie
Est toute en Dieu, toute avec Dieu
    Et toute pour Dieu.

88.

Je suis, comme d’habitude,
Le pauvre service de ma vie rendu à Dieu.
Dieu est, comme d’habitude,
La riche rémunération de Son Cœur.

89.

Enfin,
Mon cœur réussit à obliger
Mon mental à se soumettre.
    Enfin !



19 décembre 1999
Rio de Janeiro, Brésil


90.

L’Œil de Dieu
Est inimaginablement beau :
Voilà ce que m’apprennent
    Les larmes de mon cœur.
Les larmes de mon cœur
Sont extrêmement puissantes :
Voilà ce que m’apprend
    L’Œil de Dieu.

91.

Ceux qui servent Dieu
Ne doivent jamais s’écarter
De la spontanéité et de l’intensité.

92.

Le puissant autel  du mental inquisiteur
    Est la science.
La sûre découverte de Dieu du cœur pur
    Est la spiritualité.

93.

L’amour divin me dit :
“Mon Seigneur est toujours à la maison.
Mon seigneur est toujours à la maison.
Il ne sort jamais.
Il ne sort jamais.”

94.

Ma prière est aussi profonde
    Que ma foi.
Ma méditation est aussi certaine
    Que mon Capitaine intérieur :
        Dieu.

95.

Je l’appelle mon cœur-gratitude.
Dieu appelle cette même chose
Son propre Visage-Béatitude.

96.

Mon Bien-Aimé Seigneur Suprême
    Ne répond
Qu’aux appels téléphoniques de Son Domicile-Cœur.

97.

Je ne lutte pas contre
    Mon mental qui doute.
Je supplie mon Bien-Aimé Seigneur Suprême
    De s’en occuper.
Il fait aussitôt ce qu’il faut.

98.

Mon mental mesure secrètement
    Mes larmes-cœur.
Mon Bien-Aimé Seigneur Suprême
Adore fièrement
    Mes larmes-cœur.

20 Décembre 1999
Rio de Janeiro, Brésil

99.

Mon Seigneur bénit avec la plus grande compassion
L’humain en moi.
Mon Seigneur berce avec la plus grande affection
Le divin en moi.

100.

Avec tout ce que j’ai
    Et tout ce que je suis,
Je me tiens avec dévotion dans l’ombre
    De l’Arbre-Sollicitude de Dieu.

101.

Dieu sourit, sourit et sourit
Lorsque je L’attache de toutes mes forces
Avec la corde-dévotion de mon cœur.

102.

Je ne garde pas même un brin (iota)
De pensée-désobéissance envers Dieu
Dans mon cœur-aspiration.

103.

Un chercheur sans
Une faim-cœur pour satisfaire promptement Dieu
N’est pas un véritable chercheur.

104.

J’aime les défis extrêmes
De ma vie intérieure,
    Je les aime.
J’aime les triomphes grandioses
De ma vie extérieure,
    Je les aime.

105.

Mon Seigneur,
Tu as tout le temps vécu
    A l’intérieur de mon tout petit cœur.
Ne peux-Tu pas vivre
Egalement devant mes deux grands yeux ?

106.

Je dévore avidement
Les Sourires-Douceur de mon Seigneur
Avec l’intensité de mon cœur
Et une faim-dévotion-immensité.

107.

Chaque fois que j’en ai l’opportunité,
Je regarde les Pieds de mon Seigneur
Pour éveiller mon mental
Et illuminer mon cœur.
21 Décembre 1999
Rio de Janeiro, Brésil


108.

Le Cœur de Dieu me bénit et m’embrasse
    De manières attendues.
L’Œil de Dieu me bénit et m’embrasse
    De manières inattendues.

109.

La dévotion de mon cœur
    Envers la Volonté de mon Seigneur
Ne peut jamais avoir d’excès.

110.

Seul un cœur aimant Dieu
Sans répit
Est acharné et invincible.

111.

Nous avons visité les profondeurs abysmales.
A présent, nous devons grimper
Jusqu’aux Hauteurs-Sommets de Dieu
Et y établir notre domicile permanent.

112.

Seules les larmes de mon cœur
Pratiquent le service rapide
    Pour Dieu.

113.

Dieu comble mes rêves
Avec la Beauté
    De Son Œil
Et le parfum
    De Son Cœur.

114.

Je satisfais les Visions de Dieu
Avec la lumière
    De ma maîtrise de soi
Et la félicité
    De ma découverte de Dieu.

115.

Il y a des siècles,
J’ai commencé mon pélerinage
Vers les Pieds-Paradis de Dieu.
Je suis sûr qu’à l’Heure choisie de Dieu
    J’y parviendrai.

116.

Mon cœur-bonheur
Ne doute jamais, jamais
De Dieu.