U Thant

Troisième secrétaire général des Nations Unies


Sri Chinmoy and U Thant, 29 Feb 1972
Sri Chinmoy et U Thant
Le 29 février 1972 au siège des Nations Unies à New York

U Thant à Sri chinmoy :

« J’ai entendu parler de vous par beaucoup, beaucoup de gens. Quiconque me parle de vous est tout appréciation et je ressens personnellement que vous avez accompli une tâche des plus significatives pour les Nations Unies. Ce fut un grand privilège pour moi de vous rencontrer. Je vous présente mon respect le plus sincère et ma sollicitude la plus sincère pour ce que vous faites pour l’humanité. »

Le 29 février 1972

lors d’une rencontre au siège des Nations Unies à New York.


« Vous avez véritablement instillé dans l’esprit de centaines de personnes les valeurs morales et spirituelles que tous deux nous apprécions tout particulièrement. Je n’oublierai jamais l’occasion mémorable de notre rencontre aux Nations Unies. »

Le 10 avril 1972

lors d’une rencontre au siège des Nations Unies à New York.


« Sri Chinmoy a fait le plus remarquable travail en présentant cette pièce de théâtre dans un langage simple, compréhensible même par le non initié. Son accent sur les caractères de base du bouddhisme, la compassion, l’amour, la renonciation, la paix, devraient inspirer les pensées de ceux qui dirigent les hommes et de ceux qui dirigent les pensées partout…Je ressens fortement que ce n’est que par l’application pratique des enseignements des grands dirigeants religieux, et tout particulièrement le développement des aspects moraux et spirituels de la vie tels que Sri Chinmoy les as décrits dans la pièce —l’amour, la compassion, la tolérance, la philosophie du vivre et du laissez-vivre, la modestie et même l’humilité—, ce n’est donc que par cette approche que nous serons capables de modeler la forme de société que nous voulons, une société vraiment morale, une société décente, une société vivable, ce qui est le but de toutes les grandes religions… »

le 25 mai 1973

à Harrison, New York

U Thant fit ces commentaires après avoir assisté à la représentation de la pièce de théâtre de Sri Chinmoy : « Siddhartha devient le Buddha ».


Sri Chinmoy à U Thant

« Le Sourire de la Divinité et l’Imploration de l’Humanité »

« U Thant, U Thant,
Nous aimons votre âme de silence,
Nous aimions votre cœur de compassion.
Votre rôle dans l’harmonie du monde
A défié le dard de l’ignorance.
Pilote suprême des Nations Unies,
Vous avez chéri le rêve de la perfection. »


La vie d’humilité d’U Thant était le résultat de sa noblesse de cœur. Son cœur de noblesse était le résultat de la divinité sans pareille de son âme.


Dans le monde intérieur, il était la Promesse de Dieu, la Promesse de Dieu au monde extérieur. Dans le monde extérieur, il était la confiance de l’homme, la confiance de l’homme à devenir un instrument dévoué du monde intérieur. »


« Simplicité, telle était la vie d’U Thant.
Sincérité, tel était le mental d’U Thant.
Pureté, tel était le cœur d’U Thant.
Son approche était celle de la dignité
Sereine et illuminée. »